Le site de Beuz
Slogan du site

Le site de Beuz contient une rubrique pour chacun de mes centres d’intérêts : mandriva linux, tarot, full metal planete, mes logiciels, etc...

L’astronef : sa défense sur le terrain
Article mis en ligne le 8 août 2003
dernière modification le 31 janvier 2010
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Et oui, il y a une vie après l’atterrissage ! Déploiement et défense des tourelles, protection des pièces essentielles voilà toute l’activité de l’astronef...

Le déploiement n’est pas un phase primordiale : il est rare qu’il soit la cause de gros dégâts dans la mesure où la progressivité des tours suivants ( 5 puis 10 points de déplacement) permet d’une part de voir venir l’adversaire mais également de corriger les erreurs éventuelles. Son intérêt est double : il permet de positionner au mieux les transporteurs pour ramasser du minerai à moindre coût, il permet de montrer ses capacités défensives.

Montrer à ce tour la protection dont bénéficient vos tourelles est important car il pourra dissuader vos adversaires. Au vu d’une défense difficile à mettre à terre, vos adversaires choisiront peut-être de s’attaquer à un astronef qui semble moins bien protégé.

Mettre sa pondeuse à proximité immédiate d’un minerai (à défaut un crabe ou une barge…) permet souvent de construire dès le tour 3 un nouveau crabe pour se mettre à l’abri d’une pénurie (voir « la réserve commune »).

Les tours suivants, l’astronef est statique jusqu’à une des deux phases de décollage ou sa capture. Il est un sanctuaire : les pièces qui y sont à l’intérieur sont à l’abri de l’ennemi, c’est pourquoi les pièces importantes y séjournent longuement : barge, crabe ou GT (exception : la pondeuse qui ne peut prédire la météo à l’intérieur de l’astronef). Ses tourelles sont des portes d’entrée (et de sortie tant que la tourelle est intacte). Il est donc possible en entrant par une tourelle (détruite ou non) et en ressortant par une autre (intacte celle-là) de gagner de précieux points de déplacement : traverser un astronef coûte deux points (un pour rentrer, un pour sortir) alors que vous aurez franchi alors l’équivalent de 4 cases.

Enfin, il faut souligner une particularité de la règle même s’il ne s’agit pas vraiment de stratégie : une tourelle non détruite tire toujours même lorsqu’elle est sous le feu contrairement aux autres destructeurs.


Forum
Répondre à cet article

pucePlan du site puceContact puceMentions légales puce RSS

2001-2018 © Le site de Beuz - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.89
Hébergeur : Beuselinck